Nova Twins – Mood Swings #AlbumReview

Ce n’est pas un hasard si les Nova Twins assurent la première partie des Prophets of Rage depuis peu, on pourrait les considérer comme leur pendant féminin. Le très jeune duo londonien nous fait penser à Rage against the machine…en plus punk !

tumblr_oz5tcakOEL1tws1moo1_1280

Composées de Amy Love, au chant et à la guitare, et de Georgia South, à la basse, les Nova Twins se revendiquent d’avoir créé un nouveau genre musical : l’urban punk. En réalité c’est assez proche des RATM ou autre Faith no more. Cependant, il faut admettre que des différences se font : le fait que le groupe soit exclusivement féminin est totalement novateur dans le genre, de plus le son est vraiment crasseux à la manière Motörhead et l’énergie exceptionnelle à la sauce Clash.

Les Nova Twins sortent ici leur troisième EP baptisé Mood Wings. Quatre titres pour douze minutes de puissance féminine. Même si leurs influences se situent vers les groupes qui ont aujourd’hui donné naissance aux Prophets of Rage, le rap n’est pas vraiment de la partie dans leur musique. La basse est omniprésente et marque la singularité du groupe.

Le rythme se joue de nous sur Mood Wings, le titre qui ouvre l’EP, et donne de suite le ton très puissant mais tout à fait audible pour des novices dans ce genre musical. Un couplet plus pop dans la veine des Queens of the Stone Age marque la variété musicale, si importante dans ce style, sur le titre Strange Town. La voix d’Amy Love reste au centre de la musique des Nova Twins et s’impose tout au long de l’EP au début des morceaux avant qu’ils ne s’emballent.

Si vous cherchez de la sensualité mêlée à du son brutal, ne cherchez plus, la nostalgie du punk au féminin des Blondie ou Brody Dalle se noie maintenant dans le son des Nova Twins.

Publicités