Saez partirait bien en campagne

     Qu’il est stressant ce moment où l’on apprend les prochaines dates de concerts de ses artistes préférés. Voir s’ils passent dans notre ville ou pas. Voir quand cela sera. Voir combien cela coûtera. Tout ce gain de stress refoulé en quelques secondes. Ça m’est arrivé jeudi dernier alors qu’on approchait les coups de minuit. Damien Saez a annoncé depuis plusieurs semaines qu’il sortirait un nouvel album et qu’une tournée de concerts s’en suivrait. Je suis un grand fan de la singularité que dégage Saez et de ce qu’il fait sur scène. Alors, ce jeudi soir lorsque j’ai vu, non pas Marguerite, mais le nom de la ville de Brest à côté de la date du 11 mars 2017 et bien le stress est parti.

     

     Damien Saez est un poète comme le rock français en possède trop peu. A mon goût il est le digne successeur de Bertrand Cantat. C’est tout à fait le même style de musique et la même originalité qu’imposait Noir Désir à son apogée. On peut d’ailleurs relier facilement les deux artistes : la chanson émotionnelle de Saez est «J’veux qu’on baise sur ma tombe» que l’on peut associer par certains vers à «A ton étoile» que chante divinement Bertrand Cantat. Le «Un jour en France» de Noir Dés’ ressemble au discours que tient Saez dans «Fils de France», chanson dans laquelle il dénonce également la montée du Front National.

     Depuis le 11 juin, Saez nous plaque des mots en blanc sur fond noir sur ces réseaux sociaux afin de nous «informer» de son activité future ou plutôt nous brouiller les pistes. Ce jeudi soir, cette brouille s’effaçait un peu.

 

     La tournée s’effectuera donc au printemps 2017 et commencera le 7 mars au Luxembourg. Saez promet également, pour l’instant une seule date qui n’a pas encore été donnée, en été à l’occasion d’une «soirée festival indépendant». Son album sortira le 31 juillet prochain et a pour titre «Poésie résistante». Ce disque sera une partie du projet artistique que se lance Damien Saez en 365 jours. En effet, du 31 juillet 2016 au 31 juillet 2017, il promet «Le Manifeste» qu’il a dévoilé le 16 juin dernier à travers un court-métrage sur son site officiel. Tout comme le personnage qu’il le crée, ce défi reste assez flou et même si certaines dates sont données, tout n’est pas compréhensible puisque Saez annonce «Poésie résistante» pour le 31 juillet 2016 mais également l’exclusivité streaming de «deux nouveaux albums» à l’automne 2016.

Saez occupera le Bataclan pendant trois soirs : les 21, 22 et 23 décembre 2016 pour des concerts exceptionnels qui coûteront uniquement 15€.

     Damien Saez construit son «Manifeste» sous forme d’actes : le premier correspond à «Poésie résistante», le deuxième à cette exclusivité que je viens d’évoquer, le troisième aux dates du Bataclan et sûrement autre chose et enfin le quatrième à la tournée et peut-être encore autre chose. Il nous dit que l’on peut réserver «Le Manifeste» en question du 31 juillet 2016 jusqu’à la même date en 2017 pour une valeur de 60€. Si quelqu’un comprend cela, il serait gentil de me le signaler.

     La seule chose claire dans tout cela est que l’activité de Damien Saez sera forte pendant ces 365 jours contrairement aux quelques années où le chanteur n’a pas fait parler de lui. Le 4 juillet s’ouvre la billetterie pour ces concerts qui s’annoncent déjà mémorables.

Source et crédits photo : Site officiel de Saez

Publicités

Une réflexion sur “Saez partirait bien en campagne

  1. Pingback: J’y étais : Saez, à Brest Arena | Virago Social

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s